lancellvprix

Et ce gros homme vêtu de noir, lui dis-je, que cette dame a faitplacer auprès d'elle, comment a-t-il un habit si lugubre avec un airsi gai et un teint si fleuri? Il sourit gracieusement dès qu'on luiparle; sa parure est plus modeste, mais plus arrangée que celle de vosfemmes. C'est, me répondit-il, un prédicateur, et, qui pis est, undirecteur. Tel que vous le voyez, il en sait plus que les maris; ilconnoît le foible des femmes: elles savent aussi qu'il a le sien.Comment? dis-je, il parle toujours de quelque chose qu'il appelle lagrâce? Non pas toujours, me répondit-il: à l'oreille d'une joliefemme, il parle encore plus volontiers de sa chute: il foudroie enpublic, mais il est doux comme un agneau en particulier. Il me semble,dis-je pour lors, qu'on le distingue beaucoup, et qu'on a de grandségards pour lui. Comment! si on le distingue! C'est un hommenécessaire; il fait la douceur de la vie retirée: petits conseils,soins officieux, visites marquées; il dissipe un mal de tête mieuxqu'homme du monde; c'est un homme excellent.Mais, si je ne vous importune pas, dites-moi qui est celui qui estvis-à-vis de nous, qui est si mal habillé; qui fait quelquefois desgrimaces, et a un langage différent des autres; qui n'a pas d'espritpour parler, mais qui parle pour avoir de l'esprit? C'est, merépondit-il, un poëte, et le grotesque du genre humain. sac hermes orange solde
Ces gens-làdisent qu'ils sont nés ce qu'ils sont; cela est vrai, et aussi cequ'ils seront toute leur vie, c'est-à-dire presque toujours les plusridicules de tous les hommes: aussi ne les épargne-t-on point; onverse sur eux le mépris à pleines mains. La famine a fait entrercelui-ci dans cette maison; et il y est bien reçu du maître et de lamaîtresse, dont la bonté et la politesse ne se démentent à l'égard depersonne; il fit leur épithalame lorsqu'ils se marièrent: c'est cequ'il a fait de mieux en sa vie; car il s'est trouvé que le mariage aété aussi heureux qu'il l'a prédit.Vous ne le croiriez pas peut-être, ajouta-t-il, entêté comme vous êtesdes préjugés de l'Orient: il y a parmi nous des mariages heureux, etdes femmes dont la vertu est un gardien sévère. Les gens dont nousparlons goûtent entre eux une paix qui ne peut être troublée; ils sontaimés et estimés de tout le monde: il n'y a qu'une chose; c'est queleur bonté naturelle leur fait recevoir chez eux toute sorte de monde;ce qui fait qu'il y a quelquefois mauvaise compagnie. Ce n'est pas queje les désapprouve; il faut vivre avec les gens tels qu'ils sont: lesgens qu'on dit être de bonne compagnie ne sont souvent que ceux dontle vice est plus raffiné; et peut-être qu'il en est comme des poisons,dont les plus subtils sont aussi les plus dangereux.Et ce vieux homme, lui dis-je tout bas, qui a l'air si chagrin? jel'ai pris d'abord pour un étranger; car outre qu'il est habilléautrement que les autres, il censure tout ce qui se fait en France, etn'approuve pas votre gouvernement. C'est un vieux guerrier, me dit-il,qui se rend mémorable à tous ses auditeurs par la longueur de sesexploits. casquette ralph lauren femme Il ne peut souffrir que la France ait gagné des batailles oùil ne se soit pas trouvé, ou qu'on vante un siége où il n'ait pasmonté à la tranchée: il se croit si nécessaire à notre histoire, qu'ils'imagine qu'elle finit où il a fini; il regarde quelques blessuresqu'il a reçues, comme la dissolution de la monarchie; et, à ladifférence de ces philosophes qui disent qu'on ne jouit que duprésent, et que le passé n'est rien, il ne jouit, au contraire, que dupassé, et n'existe que dans les campagnes qu'il a faites: il respiredans les temps qui se sont écoulés, comme les héros doivent vivre dansceux qui passeront après eux. Mais pourquoi, dis-je, a-t-il quitté leservice? Il ne l'a point quitté, me répondit-il; mais le service l'aquitté; on l'a employé dans une petite place où il racontera le restede ses jours; mais il n'ira jamais plus loin: le chemin des honneurslui est fermé. Et pourquoi cela? lui dis-je. Nous avons une maxime enFrance, me répondit-il: c'est de n'élever jamais les officiers dont lapatience a langui dans les emplois subalternes; nous les regardonscomme des gens dont l'esprit s'est comme rétréci dans les détails, etqui, par une habitude de petites choses, sont devenus incapables desplus grandes. Nous croyons qu'un homme qui n'a pas les qualités d'ungénéral à trente ans ne les aura jamais; que celui qui n'a pas ce coupd'oeil qui montre tout d'un coup un terrain de plusieurs lieues danstoutes ses situations différentes, cette présence d'esprit qui faitque dans une victoire on se sert de tous ses avantages, et dans unéchec de toutes ses ressources, n'acquerra jamais ces talents: c'estpour cela que nous avons des emplois brillants pour ces hommes grandset sublimes que le ciel a partagés non-seulement d'un coeur, maisaussi d'un génie héroïque; et des emplois subalternes pour ceux dontles talents le sont aussi. De ce nombre sont ces gens qui ont vieillidans une guerre obscure; ils ne réussissent tout au plus qu'à faire cequ'ils ont fait toute leur vie; et il ne faut point commencer à lescharger dans le temps qu'ils s'affoiblissent.Un moment après, la curiosité me reprit, et je lui dis: Je m'engage àne vous plus faire de questions, si vous voulez encore souffrircelle-ci. casquette ralph lauren homme
Qui est ce grand jeune homme qui a des cheveux, peu d'espritet tant d'impertinence? D'où vient qu'il parle plus haut que lesautres, et se sait si bon gré d'être au monde? C'est un homme à bonnesfortunes, me répondit-il. A ces mots, des gens entrèrent, d'autressortirent, on se leva, quelqu'un vint parler à mon gentilhomme, et jerestai aussi peu instruit qu'auparavant. Mais un moment après, je nesais par quel hasard ce jeune homme se trouva auprès de moi, et,m'adressant la parole: Il fait beau; voudriez-vous, monsieur, faire untour de parterre? Je lui répondis le plus civilement qu'il me futpossible, et nous sortîmes ensemble. Je suis venu à la campagne, medit-il, pour faire plaisir à la maîtresse de la maison, avec laquelleje ne suis pas mal: il y a bien certaine femme dans le monde quipestera un peu, mais qu'y faire? Je vois les plus jolies femmes deParis; mais je ne me fixe pas à une, et je leur en donne bien àgarder: car, entre vous et moi, je ne vaux pas grand chose.Apparemment, monsieur, lui dis-je, que vous avez quelque charge ouquelque emploi, qui vous empêche d'être plus assidu auprès d'elles.Non, monsieur, je n'ai d'autre emploi que de faire enrager un mari, oudésespérer un père; j'aime à alarmer une femme qui croit me tenir, etla mettre à deux doigts de ma perte. Nous sommes quelques jeunes gensqui partageons ainsi tout Paris, et l'intéressons à nos moindresdémarches.


评论