lancellvprix

Octave Feuillet est en quelque façon ledescendant d'Héliodore et de Mlle de Scudéry. Sans doute les marquiset les comtesses ont remplacé les princes d'Arménie et les reines deTrébizonde; sans doute l'amour parle chez lui une langue moinsdiffuse, et les aventures qu'il imagine sont moins invraisemblables etplus intéressantes; sans doute aussi ses amoureux et ses amoureusesont plus de chair, plus de sang et surtout beaucoup plus de nerfs, queceux des romans d'autrefois. Mais enfin l'amour fait le principalintérêt des histoires qu'il écrit; l'amour y inspire des actionsextraordinaires, et ses héros et ses héroïnes sont les plus distinguésque puisse concevoir l'imagination des femmes et des adolescents. Sesromans sont, par excellence, des romans; ils répondent pleinement àl'idée que ce mot éveillait jadis dans les esprits, et c'est peut-êtrelà leur meilleure originalité.M. Octave Feuillet a gardé le don, le précieux don du romanesque. Onentend assez ce que je veux dire, et c'est fort heureux qu'onl'entende sans autre explication, car le romanesque n'est pas chosecommode à définir. oculos oakley oil rig
Si je dis qu'il consiste, chez l'écrivain, dansl'invention et dans la peinture habituelles de personnages si beaux etsi accomplis, de passions si fortes, de sentiments si nobles et sihéroïques qu'on n'en trouve presque point de semblables dans laréalité, on me fera remarquer que le romanesque se confond avec lapoésie et que, par exemple, tout le théâtre de Corneille est donc unthéâtre romanesque. Et cela est vrai peut-être; mais il faut fairetout de suite une distinction: c'est que le romanesque n'est pourtantpas toute la poésie.Car la poésie est évidemment beaucoup plus large; elle a pour matièretout le monde réel, y compris ses laideurs et ses discordances; ellefait résider la beauté moins dans les objets (spectacles de l'universphysique, êtres vivants, sentiments et passions) que dans une visionparticulière de ces objets et dans leur expression. Le romanesque,beaucoup plus restreint, est presque tout entier dans l'inventiond'une humanité meilleure, et il peut se passer de l'expressionplastique. Homère ni Racine ne sont romanesques. La poésie proprementromanesque est de sa nature un peu vague, fuyante, inconsistante. Lespersonnages qu'elle construit se ressemblent presque tous, n'ont pointcette variété et cette abondance de traits individuels et précis querecherche une autre poésie et que fournit seule l'observation de laréalité. oculos de sol da oakley Bref, le romanesque est surtout un rêve moral.Par suite, l'esprit romanesque, considéré non plus chez l'écrivain,mais chez les lecteurs et chez le commun des hommes, est une tendanceà accepter comme vraies ces imaginations d'un monde meilleur et plusbeau. C'est alors le don de ne point voir les choses comme elles sont,tristes, décevantes, brutales et immorales, et d'attendre toujours dela vie plus qu'elle ne peut apporter. Faculté bienfaisante ou funeste,selon les cas, mais plutôt bienfaisante si elle est portée à un teldegré que nulle expérience ne la décourage--ou si elle est tempéréepar assez de bon sens et par assez de nécessités matérielles pourqu'on ne lui lâche la bride qu'à bon escient et en manière dedivertissement passager.Si mal que j'aie su distinguer la poésie et le romanesque, on a puvoir que le romanesque doit être principalement la poésie descréatures sentimentales, de celles qui connaissent peu la vie, quin'éprouvent pas un grand besoin de vérité et pour qui l'art neconsiste pas avant tout dans l'expression: c'est-à-dire la poésie desenfants, des vierges et des jeunes femmes. Et c'est pourquoi leromanesque ne repoussera point, dans sa forme, un idéal de beauté unpeu fade et d'élégance un peu convenue; il aimera les cavaliers bruns,les amazones blondes, les ruines, les clairs de lune.--Pour la mêmeraison l'amour lui paraîtra le plus intéressant des sentiments, et debeaucoup, et même le seul digne d'intérêt. oculos juliet oakley
Et la vertu ne lui plairaqu'à la condition d'être excessive et héroïque. Amours passionnées,sacrifices sublimes, moeurs et décors aristocratiques, voilà leséléments essentiels du roman romanesque, et vous les retrouverez dansles délicieuses histoires de M. Octave Feuillet. Ce sont rêves dejeune fille très pure: je suis heureux et un peu fier de m'y être plu.Et je souscris pleinement à ce petit discours de la grand'mère deCharlotte d'Erra: Ah! mon Dieu! ce n'est pas contre les idées romanesques qu'il faut mettre en garde la génération présente, mon bon monsieur, je vous assure...


评论