lancellvprix

Il est à remarquer que l'historien Josèphe,qui, en sa qualité de prêtre, ne fut pas étranger à la doctrinesecrète, dit que le fleuve Phison est le Gange, ce qui indique unesorte de parenté entre les deux systèmes: il ajoute que chacun de cesfleuves a un sens moral; que l'Euphrate signifie dispersion (il avoulu dire division, séparation, pharat);[129] le Tigre, rapidité;le Phison, multitude ou abondance; et le Gihoun, venant d'Orient.Ne serait-ce point ici la cause des noms de ces 4 fleuves qui, parl'effet du hasard, se seraient trouvés avoir le nom des qualitésattribuées aux époques des influences. Au reste les Indiens ont aussileur paradis, et les 4 fleuves qui en sortent, viennent également d'unesource commune, placée au point de partage des eaux de l'Indus, del'Oxus (appelé Gihoun par les Arabes) et de deux autres rivières.Chaque peuple a dû chercher et trouver chez lui ces fleuves d'un mondeprimitivement fictif, et la ressemblance des noms qu'ils portent est unindice de la source commune de toutes ces idées. Prétendre, avec lesmissionnaires chrétiens, que cette source est dans les livres deMoïse, d'où elle se serait répandue chez tous les peuples, est unehypothèse insoutenable, surtout quand ces livres sont une énigme quine s'explique que par les livres des autres peuples. La vérité est quele petit peuple hébreu, plus obscur chez les anciens que les Druses chesles modernes, a pris sa part des idées que le commerce et la guerrerépandirent dès la plus haute antiquité, et rendirent communes auxgrandes nations civilisées, telles que les Égyptiens, les Chaldéens,les Assyriens, les Mèdes, les Bactriens, et les Indiens, quitous eurent leurs collèges de prêtres astronomes et astrologues, livrésaux mêmes travaux, par conséquent soumis aux mêmes révolutions dedécouvertes, de disputes, d'erreurs, de perfectionnement que nous voyonsdans tous les siècles agiter les corps savants et même ignorants. Pluson a pénétré, depuis 30 à 40 ans, dans les sciences secrètes, etspécialement dans l'astronomie et la cosmogonie des Asiatiques modernes,les Indous, les Chinois, les Birmans, etc. magasin vanessa bruno
 , plus on s'est convaincu del'affinité de leur doctrine avec celle des anciens peuples nommésci-dessus;[130] l'on peut dire même qu'elle s'y est transmise pluscomplète à certains égards, et plus pure que chez nous, parce qu'ellen'a pas été aussi altérée par des innovations anthropomorphiques qui onttout dénaturé... Cette comparaison du moderne à l'ancien est une mineféconde, qui n'attend que des esprits droits et dégagés de préjugéspour fournir une foule d'idées également neuves et justes en histoire;mais, pour les apprécier et les accueillir, il faudra aussi des lecteursaffranchis de ces mêmes préjugés ennemis de toute idée nouvelle, etc.CHAPITRE XVII.Mythologie de la création.Poursuivons nos recherches sur la Genèse, et montrons que son récit dela création se retrouve, comme les précédens, presque littéralementexprimé dans les cosmogonies anciennes, et toujours spécialement danscelles des Chaldéens et des Perses. vanessa bruno sac pas cher Notre traduction va être plus fidèleque celles du grec et du latin:/# «Au commencement, les dieux (Elahim) créa (bara) les cieux et la terre. Et la terre était (une masse) confuse et déserte, et l'obscurité (était) sur la face de la terre..... Et le vent (ou esprit) des dieux s'agitait sur la face des eaux. vanessa bruno ebay


评论